QIGONG-TAICHI à LILLE
LILLE et PARIS
 

BONNES VACANCES

RENTREE LA PREMIERE SEMAINE DE SEPTEMBRE

RDV sur la page dédiée pour les conditions


Vign_chi-kung-qi-gong-training-park-china
 

ATELIERS ET STAGES 2020-2021

Vign_calendrier-2020-2021
COURS & STAGES toute l'année
les VOYAGES en CHINE
Blog

Semaine 8 - La qualité du geste

04/05/2020 18:07:56
Vign_unnamed_all
Bonjour à tous !
 
 
Confinés, mais pas confits, une nouvelle semaine commence.
On arrive bientôt à la fin de cette épreuve, être actifs c'est essentiel, mais aussi se reposer quand il le faut. C'est aussi ce qui nous permettra de revenir au monde et aux activités extérieures dans les meilleures conditions.
Ce que l'on vit est particulièrement difficile et anxiogène, et les situations bloquées consomment une énergie psychique énorme. Avez-vous déjà remarqué dans les moments clés de la vie que l'indécision où l'inaction nous coûte finalement plus cher que décider et agir... Donc on peut comprendre la difficulté de ce qui nous arrive, et être bienveillant avec nous-même (et les autres autour de nous).
 
Prochain mail avec des nouvelles neuves, en fin de semaine.
 
    La reprise des cours
 
On l'attend tous, et selon les groupes et les villes, les choses se feront sans doute différemment. De nombreux paramètres sont en cause et franchement, je ne maîtrise pas tout.
Les organismes qui portent les cours et nous donnent l'accès aux salles sont en attente. Ils ne communiquent pas, ou très peu, et ne se prononcent pas pour le moment.
Mais ça va venir, je les relance régulièrement.
Et de mon coté, je travaille pour vous proposer des choses à partir de la semaine prochaîne ou la suivante au plus tard.
 
    Vos commentaires
 
Yvon: Quel bosseur ! Je suis impressionné, bravo pour ta pratique et ta promptitude à expérimenter les exercices. Rien à dire ! Puisque tu as aussi des pratiques artistiques, pour mettre quelque chose sur la page dédiée, il suffit de me l'envoyer et je le publierai.
 
Martine: Dans tes moments de difficulté, on est tous avec toi. Et chacun y retrouve aussi ses propres moments de détresse. Pour "recharger" les batteries, comme on l'a déjà évoqué dans un mail précédents, il n'y a que des méthodes assez simples.
C'est pourquoi aujourd'hui, l'idée que je soumets ici serait simplement d'être bienveillant avec soi-même et de s'accorder ses moments de "creux", et de s'écouter. Et de connaître ses rythmes pour apprécier la "remontée" de l'énergie.
 
Steph: bravo pour ton programme, et la super idée de te donner un challenge de la semaine. C'est une excellente manière de rythmer sa pratique et d'installer des habitudes. Pourquoi ne pas faire de ces challenges hebdomadaires une habitude de vie ?
Ils peuvent être plus ou moins importants selon le moment, la disponibilité et la forme, mais ils installent un cadre. Et dans le cadre, on peut mettre des objectifs.
 
Patricia : merci pour ces brins de poésie printanière !
 
    Les trois qualités et l'amplitude gestuelle.
 
Pour la plupart, vous avez maintenant stabilisé des exercices, vous vous les êtes appropriés, et bien c'est le moment de revenir sur la qualité du geste lui-même, c'est cette qualité bien sûr qui fait l'efficacité de la pratique. Et cette qualité est objective, même si elle n'est pas toujours facile à percevoir.
Remarquez une difficulté qui se pose souvent avec les méthodes orientales: nous découvrons un exercice, un mouvement, nous sommes séduits par son apparence et nous avons envie de la reproduire. A ce moment, nous avons oublié l'objectif de l'exercice. Par exemple un mouvement est lent, on trouve ça très joli. Mais pourquoi est-ce lent ?
Voici un exemple de méthode de pratique qui impose la lenteur, non pas comme un objectif, mais comme une condition pour le réaliser correctement.
Suivez simplement ces trois étapes, et amusez-vous à les expérimenter sur tous types d'exercices ou de mouvements.
 
1- Ralentir
Ralentir, jusqu'à ressentir vraiment la lenteur, et l'envie d'accélérer. Mais, à ce moment là, dans le mouvement lent, vérifions un à un les paramètres de l'exercices. Le prof ;-) les aura énoncés clairement, dans un ordre approprié. Nous pouvons alors les reprendre systématiquement, corriger ou ajuster le geste.
 
2- Lisser
A quels moment nous accélérons ? C'est toujours dans les moments difficiles de la trajectoire. Ces moments flous, voire absents de la trajectoire, il faut les repérer, et s'empêcher d'y accélérer. La lenteur que nous avons trouvée est alors constante, y compris dans ces moments les plus difficiles de la technique, et nous pouvons alors les corriger encore plus finement. Le geste nous paraîtra alors plus "rempli", plus dense.
 
3- Etirer
Puisque notre mouvement est lent et constant, puisque les consignes de placement sont respectées, on peut alors chercher à aller plus loin. On va tirer, étirer notre exercice. On faisait un cercle ? Voyons si ce cercle peut s'agrandir et jusqu'à quel point sans transformer le mouvement. Nous pouvons alors augmenter l'intensité de l'exercice en augmentant l'étirement. Il faudra d'autant plus ralentir et lisser qu'on tirera fort, puisqu'on augmentera la partie "difficle".
 
Cette troisième phase m'amène à détailler une question: étirer un mouvement de Qigong, de Taichi, ou de Taikiken n'est pas un étirement passif, cela nous amène à cultiver et connaître notre amplitude corporelle, une idée que je vais détailler maintenant:
 
Qu'est-ce que l'amplitude ?
Je vous propose ici une définition qui peut sembler complexe, mais c'est en réalité très simple.
L'amplitude corporelle maximale dans un mouvement, c'est la dimension que l'on peut lui donner en préservant ses paramètres. Ces paramètres sont aussi les consignes données par le professeur, qui doivent être claires et données dans l'ordre adéquat. Si un seul paramètre est perdu, on a transformé le mouvement. On fait donc autre chose que ce qui était prévu. Si donc on joue sur l'amplitude, nous pouvons garder toutes ses autres caractéristiques au mouvement, en le réduisant ou en l'agrandissant. C'est pourquoi on dit que la posture est le coeur de la pratique parce que nous pouvons y effectuer tous les mouvements du Yang Sheng de façon si réduite qu'on est immobile (en apparence).
 
Je vous propose d'être vigilants quant aux raisons qui nous amènent en général à des transformations involontaires:
- L'inattention, on pense avoir compris, et en réalité, nous avons laissé passer des informations clés.
- L'envie de faire plus, plus loin ou ou plus fort. C'est d'ailleurs là qu'il y a risque de blessure.
Remarquez quand un de ces travers vous arrive. Pour ma part, clairement, j'ai beaucoup pêché par envie d'en faire trop, et j'en ai quelques séquelles.
Vous me direz sans doute, à juste titre, qu'il y a une autre raison qui fait que notre éxecution n'est pas bonne, et donc qui fait que la troisième phase ne marche pas.
- L'exercice est trop difficile, trop avancé, et nous n'y arrivons pas.
Oui, bien sûr ! Donc si l'exercice est difficile, nous connaissons la méthode:
Revenir à l'étape précédente dans la progression.
Et pour les plus aguerris, repérer les fondamentaux qui ne sont pas en place dans ce nouvel exercice, et les travailler spécifiquement.
 
N'oublions pas une chose toute simple: sans entraînement, on ne peut pas progresser. Parce qu'il n'y a rien à corriger.
Pour illustrer le propos, voici des videos de différents experts, travaillant dans des amplitudes différentes:
 
En Taichi:
Grande amplitude:
Liu Jingquan, un expert chinois de Taichi, style Zhao bao:
Chen Zhiqiang, le "boss" du style Chen:
 
Petite amplitude:
C'est de la même branche du Taichi de style Yang que viennent les deux jeunes maîtres les plus en vue en ce moment:
 
Ou en Qigong, avec les huit pièces de brocard:
Petite amplitude:
https://youtu.be/m2CHKP4oUo4 , Weijia Cambrelen
Grande amplitude:
 
En conclusion, la période actuelle nous offre une occasion unique d'exercer notre regard. Internet déborde de videos techniques ,pédagogiques, démonstratives.... Les magnifiques cobayes !!!! Alors affûtons notre regard: quelles qualités voit-on ? Quels défauts ? Quelles façons de bouger nous inspirent ? Ou nous indiffèrent ? Pourquoi ? Est-ce que c'est uniquement lié au niveau du démonstrateur ? Ou pas ? Pourquoi ? Et si on sèche un peu, on a des outils pour regarder ça de plus près.
En Qigong ou en Taichi (ou en Taikiken), nous bougeons lentement. Beaucoup de nos exercices solo sont des mouvements circulaires, nous faisons des boucles.
 
    La pratique confinée
 
Je suis seul à pouvoir publier sur la page. Si vous voulez y faire paraître quelque chose: envoyez le moi par mail, et je le mets sur le site.
 
    Parlons d'argent
 
Le confinement strict touche à sa fin, mais les activités reprendront (très) progressivement. Et nous en subirons les conséquences pendant un certain temps. Je réfléchis actuellement à des propositions pédagogiques adaptées à cet avenir morose, de nouveaux projets arriveront donc avant la fin d'année 2020. Lors d'un mail précedent, j'ai évoqué les difficultés matérielles pour un indépendant dans la situation actuelle. Je n'attendais pas tout ce soutien et je vous en suis à tous infiniment reconnaissant, Beaucoup m'ont demandé comment participer, alors voilà: si vous appréciez ma présence régulière dans vos mails, et si ma prose confinée vous apporte des éléments utiles, et si, enfin, vous souhaitez soutenir: vous pouvez envoyer vos dons à KARENZA59 l'association que j'ai fondé et qui porte une partie de mes activités. S'il s'agit de chèque, ne mettez pas mon nom, mais bien Karenza59.
Je pourrai vous éditer un reçu, mais attention, ces dons ne seront pas défiscalisés, Karenza59 ne dispose pas des agréments qui l'autorisent.
 
A très bientôt !
Publié par Karenza 59 - Chri...  Ajouter un commentaire  0 commentaires





Livre d'or - Un commentaire, un avis, c'est ici...
yvon
28/07/2020 21:06:19
Bonsoir tout le monde, je suis parti vers les 8h30 en vélo au lac du héron, et j'ai trouvé un super endroit avec une belle vue où j'ai pu pratiquer l'arbre pendant 15 minutes alors que chez moi je tiens 11 minutes. En pleine nature, les sensations sont différentes, le vent, le soleil, le bruissement des feuilles d'arbres, la vue au loin, les petits lapins qui sont tout près, les papillons blancs, carottes et bleu ciel, les oiseaux, et puis , les appuis sont très différents, c'est vraiment une autre sensation, on se sent beaucoup plus en harmonie avec la nature, entouré d'arbres. A un certain moment, en même temps, 2 mouches se sont posées sur mes mollets, j'étais en short, une sur chaque mollet, elles me chatouillaient et il a fallu résister à la tentation de les faire partir, mais finalement en me concentrant sur la position je les aies oublié, et ce fut facile de continuer. Puis, renforcements musculaires cou, épaules, tronc et guiboles. Ensuite les marches de l'ours et du coq, là aussi les sensations sont très différentes, avec de nombreuses rectifications d'équilibre à cause du dénivelé du sol, excellent travail d'équilibre et de concentration. Et enfin relaxation en position assise sur un gros tronc d'arbre qui m'a servi aussi pour les renforcements. Une bonne hydratation et retour en vélo en passant par Forest/Marque. Je suis rentré à 12h15. Je pratique de cette façon 2 à 3 fois par semaine. Depuis que j'ai redécouvert le vélo (ça fait 40 ans que j'en avais plus fait), je ressens une vraie sensation de liberté, c'est dingue.C'était une bonne matinée, demain repos et le soir, qigong et taïchi chez Christophe. Bonne soirée à tous , et prenez soin de vous.
Christophe
26/07/2020 19:34:26
Bonjour à tous, Merci à vous de continuer à contribuer ici. Merci à Steph pour ses pensées sensibles et à martine pour son humour. C'est vrai, la discipline, c'est important. Et le plaisir aussi, chercher le plaisir dans la pratique peut peut-être aider ! D'ailleurs, nous sommes moins disponibles pour écrire ici pendant l'été, mais ça ne signifie pas que la pratique s'arrête. Surveillez vos mails, il se passe quelque chose toutes les semaines ! Au bal, au bal masqué ohé ohé....
Martine L.
19/07/2020 19:12:24
Merci pour ces infos. Ca avait l'air bien sympathique, mais mon emploi du temps ne me permettait pas d'y assister. On fera mieux l'année prochaine, mais j'aurai encore 1 année de plus !!! Donc, pour entretenir la machine bien endommagée physiquement par les restrictions dues au confinement, il va falloir s'astreindre à une discipline de fer avec moi-même. Une femme avertie en vaut 5, c'est déjà un grand pas (même pour l'humanité). Bon, je vous souhaite aussi à toutes et tous d'excellentes vacances et n'oubliez pas d'aller au Bal Masqué ! Martine L.
Steph
30/06/2020 14:27:43
La période estivale se dévoile progressivement et avec elle des rythmes différents. Ne sachant pas à quelle fréquence les dialogues sur le blog se poursuivront, je tenais à souhaiter à tous les pratiquants et à notre professeur un bel été riche en pratique, qu'elle soit collective ou individuelle.
yvon
29/06/2020 19:51:22
Bonsoir tout le monde, ce matin étant donné que le cours de Villeneuve d'Ascq était annulé, j'ai pratiqué chez moi pendant 1h30, avec l'arbre 11 minutes, renforcements musculaires cou, épaules , lombaires, abdomen, jambes. Puis, la tortue, les marches ours et coq, ensuite étirements et relaxation, et fenêtre ouverte avec la compagnie des bruits extérieurs , afin d'affûter la concentration et finalement faire abstraction des bruits. Et en fin d'après-midi, une heure de marche au lac du héron, sans cadence cette fois-ci, je le fais une fois sur deux, c'est un bon rythme. J'espère que j'aurais droit à une bonne nuit après tous ces efforts. Voilà je souhaite de bonnes vacances à tout le monde, ainsi qu'une bonne soirée et prenez soin de vous.
Stéphanie D
28/06/2020 21:01:35
Bonsoir tout le monde  toujours dans la pratique maintenant pieds nus!!! étirements Échauffements cardio et abdos puis posture de l’arbre qui m’offre toujours enfin beaucoup d’apaisement enchaîner avec l’ours le coq ou le dragon au choix . Zenitude pour tous
Christophe
28/06/2020 20:37:20
Bonsoir tout le monde, bonsoir Yvon et Martine. Merci pour vos beaux messages. On a renoué avec les groupes, et la coupure estivale arrive déjà, c'est rapide c'est vrai, mais vous avez fait des expériences de pratiques extraordinaires, et on garde le contact, donc la dynamique est là ! Surveillez vos mails, et si vous êtes pr^ts à venir jusqu'à Lille, il y aura encore des occasions de pratiquer. C'est le moment de sortir retrouver la nature, comme vous le décrivez très joliment, et vos messages donnent envie. Bravo de poursuivre l'entraînement, faîtes le à votre rythme , mais ne lâchez pas ! A tout de suite par écrit et à très bientôt en vrai !
yvon
22/06/2020 20:57:53
Bonsoir tout le monde, depuis le temps que je n'ai pas écrit, j'ai quand même pratiqué régulièrement, et hier par exemple je suis allé au lac du héron marcher 1h30 minutes, avec cadence 4/2 5/2, 25 minutes, et le soir une bonne séance de 1h15 avec l'arbre 11 minutes, renforcement et étirements puis relaxation, tout ça pieds nus avec hydratation et musique bien sûr. Aujourd'hui, ce matin j'ai enfin pu renouer avec le groupe de Villeneuve d'Ascq, ça manqué vraiment, chez soi il faut pratiquer régulièrement, mais sans le groupe c'est pas pareil, il manque quelque chose d'important, les gens tout simplement, et évidemment notre senseï préféré, dont la voix apaisante et forte à la fois permet de faire abstraction des bruits extérieurs, comme ce matin, en tout cas pour moi. Il faut le guide expérimenté, qui sait de quoi il parle et qui sait le transmettre , ce qui n'est pas facile. On a de la chance d'avoir Christophe. Bon, j'arrête les fleurs. Et j'ai pu rencontré Martine L. qui comme moi aime la pluie. Ce soir, à 19h , je suis allé marcher 1h au lac, le soir la lumière est différente, cela aussi apaise l'esprit, j'ai vu un magnifique papillon carotte dans un endroit un peu en retrait et j'ai pu m'approcher à 10 cm et lui parlé , il n'avait pas peur, il sentait que je ne lui voulais que du bien, mais il n'a pas répondu. Je l'ai donc laissé tranquille, et vous aussi je vais vous laisser tranquille et et je vous souhaite une bonne soirée. Continuez de prendre soin de vous.
Martine L.
12/06/2020 14:49:54
Bonjour tout le monde, et bonjour Yvon, Je viens ton mot ci-dessous et la réponse de Christophe, et je dois dire que moi aussi j'aime marcher sous la pluie. Pas en ville, là c'est pas marrant. Tout le monde court et se sauve. Pas beaucoup d'intérêt. Mais sur une plage, dans une forêt, ou à la campagne, avec un bon KWay (de Dany Boon), c'est très agréable. Comme tu le dis, les arbres semblent parler en laissant les gouttes d'eau tomber de leurs feuilles. Puis il y a cette odeur d'humus qui se soulève et en rentrant on sent le chien mouillé. Lorsque j'ai connu mon mari, il m'a dit dès le 1er quart d'heure qu'il était "voileux". Alors je m'y suis mise... En bateau, la pluie ne me gêne pas : on a son ciré et puis ça passe toujours. Au contraire, ça permet à l'équipage de blaguer encore plus. Je suis plus gênée lorsqu'il y a trop de vent (à mon avis). Alors en bateau à voile, c'est plus embêtant...Mais on n'est pas fous non plus et on sait si on peut y aller ou non. Merci pour tes remarques sur la pluie. Ca m'a fait plaisir de voir que je n'étais pas seule à aimer la pluie, surtout en pleine Nature. Bonne journée et à la prochaine.
yvon
07/06/2020 17:04:59
Bonjour tout le monde, je me rends compte que moi aussi j'écris moins souvent. Mes séances se déroulent régulièrement, et les marches aussi. L'autre jour je suis parti marcher sous la pluie, c'était vraiment super, ça m'a rappelé quand j'étais jeune et que je courrais sous des averses incroyables, dans ces situations lorsqu'on est au bois au bout d'1h, 1h30 voire plus de course à pied, on sent les arbres vivants, du moins c'est ce que je ressentais, et je le crois toujours. A ce moment là, on se sent en harmonie avec la nature, mais il faut au moins courir 1h même plus, avant je ne ressentais rien. Je crois que la pluie est un élément indispensable, sans elle, pas de sensation. J'aime la pluie, normal j'aime la nature. Je ne sais pas trop pourquoi j'ai écrit tout ça, bref je l'ai écrit. Dans tous les cas, hier bonne séance d'1h15, comme d'habitude, avec une bonne hydratation et relaxation, musique et pieds nus. Aujourd'hui, je vais juste aller marcher au lac du héron, pas plus tard que tout de suite. Avec un peu de chance il y aura peut-être de la pluie, mais c'est peu probable. Vive la nature, elle nous aime tellement qu'elle nous laisse vivre malgré tout ce qu'on lui inflige. Bonne fin de journée à tous et prenez soin de vous
first prev 1 2 3 4 5 ... next last
Félicitations !

Stéphanie SKRZYPCZAK

Michel-Yves GRAUWIN

pour leur 1er degré de

Qigong méthode Karenza

Vign_certif_MY_et_Steph
 
Partenaire du PASS-SENIOR


Vign_pass-seniors
Créer un site avec WebSelf