QIGONG-TAICHI à LILLE
LILLE et PARIS
COURS & STAGES toute l'année
les VOYAGES en CHINE
Blog

Semaine 8 - La qualité du geste

04/05/2020 18:07:56
Vign_unnamed_all
Bonjour à tous !
 
 
Confinés, mais pas confits, une nouvelle semaine commence.
On arrive bientôt à la fin de cette épreuve, être actifs c'est essentiel, mais aussi se reposer quand il le faut. C'est aussi ce qui nous permettra de revenir au monde et aux activités extérieures dans les meilleures conditions.
Ce que l'on vit est particulièrement difficile et anxiogène, et les situations bloquées consomment une énergie psychique énorme. Avez-vous déjà remarqué dans les moments clés de la vie que l'indécision où l'inaction nous coûte finalement plus cher que décider et agir... Donc on peut comprendre la difficulté de ce qui nous arrive, et être bienveillant avec nous-même (et les autres autour de nous).
 
Prochain mail avec des nouvelles neuves, en fin de semaine.
 
    La reprise des cours
 
On l'attend tous, et selon les groupes et les villes, les choses se feront sans doute différemment. De nombreux paramètres sont en cause et franchement, je ne maîtrise pas tout.
Les organismes qui portent les cours et nous donnent l'accès aux salles sont en attente. Ils ne communiquent pas, ou très peu, et ne se prononcent pas pour le moment.
Mais ça va venir, je les relance régulièrement.
Et de mon coté, je travaille pour vous proposer des choses à partir de la semaine prochaîne ou la suivante au plus tard.
 
    Vos commentaires
 
Yvon: Quel bosseur ! Je suis impressionné, bravo pour ta pratique et ta promptitude à expérimenter les exercices. Rien à dire ! Puisque tu as aussi des pratiques artistiques, pour mettre quelque chose sur la page dédiée, il suffit de me l'envoyer et je le publierai.
 
Martine: Dans tes moments de difficulté, on est tous avec toi. Et chacun y retrouve aussi ses propres moments de détresse. Pour "recharger" les batteries, comme on l'a déjà évoqué dans un mail précédents, il n'y a que des méthodes assez simples.
C'est pourquoi aujourd'hui, l'idée que je soumets ici serait simplement d'être bienveillant avec soi-même et de s'accorder ses moments de "creux", et de s'écouter. Et de connaître ses rythmes pour apprécier la "remontée" de l'énergie.
 
Steph: bravo pour ton programme, et la super idée de te donner un challenge de la semaine. C'est une excellente manière de rythmer sa pratique et d'installer des habitudes. Pourquoi ne pas faire de ces challenges hebdomadaires une habitude de vie ?
Ils peuvent être plus ou moins importants selon le moment, la disponibilité et la forme, mais ils installent un cadre. Et dans le cadre, on peut mettre des objectifs.
 
Patricia : merci pour ces brins de poésie printanière !
 
    Les trois qualités et l'amplitude gestuelle.
 
Pour la plupart, vous avez maintenant stabilisé des exercices, vous vous les êtes appropriés, et bien c'est le moment de revenir sur la qualité du geste lui-même, c'est cette qualité bien sûr qui fait l'efficacité de la pratique. Et cette qualité est objective, même si elle n'est pas toujours facile à percevoir.
Remarquez une difficulté qui se pose souvent avec les méthodes orientales: nous découvrons un exercice, un mouvement, nous sommes séduits par son apparence et nous avons envie de la reproduire. A ce moment, nous avons oublié l'objectif de l'exercice. Par exemple un mouvement est lent, on trouve ça très joli. Mais pourquoi est-ce lent ?
Voici un exemple de méthode de pratique qui impose la lenteur, non pas comme un objectif, mais comme une condition pour le réaliser correctement.
Suivez simplement ces trois étapes, et amusez-vous à les expérimenter sur tous types d'exercices ou de mouvements.
 
1- Ralentir
Ralentir, jusqu'à ressentir vraiment la lenteur, et l'envie d'accélérer. Mais, à ce moment là, dans le mouvement lent, vérifions un à un les paramètres de l'exercices. Le prof ;-) les aura énoncés clairement, dans un ordre approprié. Nous pouvons alors les reprendre systématiquement, corriger ou ajuster le geste.
 
2- Lisser
A quels moment nous accélérons ? C'est toujours dans les moments difficiles de la trajectoire. Ces moments flous, voire absents de la trajectoire, il faut les repérer, et s'empêcher d'y accélérer. La lenteur que nous avons trouvée est alors constante, y compris dans ces moments les plus difficiles de la technique, et nous pouvons alors les corriger encore plus finement. Le geste nous paraîtra alors plus "rempli", plus dense.
 
3- Etirer
Puisque notre mouvement est lent et constant, puisque les consignes de placement sont respectées, on peut alors chercher à aller plus loin. On va tirer, étirer notre exercice. On faisait un cercle ? Voyons si ce cercle peut s'agrandir et jusqu'à quel point sans transformer le mouvement. Nous pouvons alors augmenter l'intensité de l'exercice en augmentant l'étirement. Il faudra d'autant plus ralentir et lisser qu'on tirera fort, puisqu'on augmentera la partie "difficle".
 
Cette troisième phase m'amène à détailler une question: étirer un mouvement de Qigong, de Taichi, ou de Taikiken n'est pas un étirement passif, cela nous amène à cultiver et connaître notre amplitude corporelle, une idée que je vais détailler maintenant:
 
Qu'est-ce que l'amplitude ?
Je vous propose ici une définition qui peut sembler complexe, mais c'est en réalité très simple.
L'amplitude corporelle maximale dans un mouvement, c'est la dimension que l'on peut lui donner en préservant ses paramètres. Ces paramètres sont aussi les consignes données par le professeur, qui doivent être claires et données dans l'ordre adéquat. Si un seul paramètre est perdu, on a transformé le mouvement. On fait donc autre chose que ce qui était prévu. Si donc on joue sur l'amplitude, nous pouvons garder toutes ses autres caractéristiques au mouvement, en le réduisant ou en l'agrandissant. C'est pourquoi on dit que la posture est le coeur de la pratique parce que nous pouvons y effectuer tous les mouvements du Yang Sheng de façon si réduite qu'on est immobile (en apparence).
 
Je vous propose d'être vigilants quant aux raisons qui nous amènent en général à des transformations involontaires:
- L'inattention, on pense avoir compris, et en réalité, nous avons laissé passer des informations clés.
- L'envie de faire plus, plus loin ou ou plus fort. C'est d'ailleurs là qu'il y a risque de blessure.
Remarquez quand un de ces travers vous arrive. Pour ma part, clairement, j'ai beaucoup pêché par envie d'en faire trop, et j'en ai quelques séquelles.
Vous me direz sans doute, à juste titre, qu'il y a une autre raison qui fait que notre éxecution n'est pas bonne, et donc qui fait que la troisième phase ne marche pas.
- L'exercice est trop difficile, trop avancé, et nous n'y arrivons pas.
Oui, bien sûr ! Donc si l'exercice est difficile, nous connaissons la méthode:
Revenir à l'étape précédente dans la progression.
Et pour les plus aguerris, repérer les fondamentaux qui ne sont pas en place dans ce nouvel exercice, et les travailler spécifiquement.
 
N'oublions pas une chose toute simple: sans entraînement, on ne peut pas progresser. Parce qu'il n'y a rien à corriger.
Pour illustrer le propos, voici des videos de différents experts, travaillant dans des amplitudes différentes:
 
En Taichi:
Grande amplitude:
Liu Jingquan, un expert chinois de Taichi, style Zhao bao:
Chen Zhiqiang, le "boss" du style Chen:
 
Petite amplitude:
C'est de la même branche du Taichi de style Yang que viennent les deux jeunes maîtres les plus en vue en ce moment:
 
Ou en Qigong, avec les huit pièces de brocard:
Petite amplitude:
https://youtu.be/m2CHKP4oUo4 , Weijia Cambrelen
Grande amplitude:
 
En conclusion, la période actuelle nous offre une occasion unique d'exercer notre regard. Internet déborde de videos techniques ,pédagogiques, démonstratives.... Les magnifiques cobayes !!!! Alors affûtons notre regard: quelles qualités voit-on ? Quels défauts ? Quelles façons de bouger nous inspirent ? Ou nous indiffèrent ? Pourquoi ? Est-ce que c'est uniquement lié au niveau du démonstrateur ? Ou pas ? Pourquoi ? Et si on sèche un peu, on a des outils pour regarder ça de plus près.
En Qigong ou en Taichi (ou en Taikiken), nous bougeons lentement. Beaucoup de nos exercices solo sont des mouvements circulaires, nous faisons des boucles.
 
    La pratique confinée
 
Je suis seul à pouvoir publier sur la page. Si vous voulez y faire paraître quelque chose: envoyez le moi par mail, et je le mets sur le site.
 
    Parlons d'argent
 
Le confinement strict touche à sa fin, mais les activités reprendront (très) progressivement. Et nous en subirons les conséquences pendant un certain temps. Je réfléchis actuellement à des propositions pédagogiques adaptées à cet avenir morose, de nouveaux projets arriveront donc avant la fin d'année 2020. Lors d'un mail précedent, j'ai évoqué les difficultés matérielles pour un indépendant dans la situation actuelle. Je n'attendais pas tout ce soutien et je vous en suis à tous infiniment reconnaissant, Beaucoup m'ont demandé comment participer, alors voilà: si vous appréciez ma présence régulière dans vos mails, et si ma prose confinée vous apporte des éléments utiles, et si, enfin, vous souhaitez soutenir: vous pouvez envoyer vos dons à KARENZA59 l'association que j'ai fondé et qui porte une partie de mes activités. S'il s'agit de chèque, ne mettez pas mon nom, mais bien Karenza59.
Je pourrai vous éditer un reçu, mais attention, ces dons ne seront pas défiscalisés, Karenza59 ne dispose pas des agréments qui l'autorisent.
 
A très bientôt !
Publié par Karenza 59 - Chri...  Ajouter un commentaire  0 commentaires





Livre d'or - Un commentaire, un avis, c'est ici...
Steph
01/06/2020 11:21:48
Un bien beau témoignage de Jade contre l'anxiété d'une situation à laquelle nous sommes confrontés et auquel je joins le mien, concernant la reprise de nos cours en petit comité. Grâce à Christophe, enfin un soupçon de liberté de corps et d'esprit qui s'offre à nous... Rêve d'un bien-être humain pour le bien d'une "planète suffocante". Ne baissons pas les bras,( la posture de) l'arbre à besoin de nous, tout comme nous avons besoin de lui...
Christophe
29/05/2020 19:26:37
Bonjour Yvon, Bravo à toi de maintenir la pratique avec un tel volume. Et bravo d'avoir si bien intégré les éléments que nous avons abordés pendant cette période. Pour te répondre, oui, c'est l'effet "déconfinement", et c'est bien normal, mais tu as bien raison de le remarquer, et ce serait en effet dommage de lâcher. Même de mon coté, ces deux semaines ont été particulièrement chargées, c'est pourquoi les messages que je vous envoie sont beaucoup plus légers, et c'est pourquoi aussi je n'étais pas venu écrire ici. Mais on est là, on s'entraîne ! D'ailleurs, nous faisons des séances, en plein air, en petit comité. Je donne aussi des cours particuliers, là aussi en plain air. C'est donc un moment ou la pratique a pris une forme différente. N'hésitez pas à en témoigner pour ceux qui participent. Bonne soirée à tous. Le prochain mail sera dans les boîtes demain matin ;-)
yvon
28/05/2020 21:02:32
Bonsoir tout le monde, cela fait maintenant 3 jours que j'ai repris mes séances, après une semaine de repos. En général, je pratique 3 semaines et je me repose un peu, 5 ou 6 jours avant de reprendre. Aujourd'hui, je suis allé au lac du héron marcher 1 h 20 minutes, et j'ai pratiqué la cadence 4/2, 5/2 , pendant 25 minutes. Et cet après-midi une bonne séance d'1h15 minutes, avec exercices cou, épaules, lombaires et jambes, l'arbre 11 minutes, la tortue, la vague, les marches et étirements, puis 10 minutes de relaxation. Tout en musique, avec hydratation et les pieds nus. Plus personne n'écrit de message, s'est-il passé quelque chose. Même Christophe. Où alors c'est l'effet déconfinement, les gens sortent et oublient la pratique, ça serait dommage après ce bel engouement. Bonne soirée à tous et prenez soin de vous.
Steph
17/05/2020 18:07:32
Une bien agréable pratique au matin qui contente le reste de la journée... Simplicité
yvon
15/05/2020 20:50:01
Bonsoir tout le monde, alors hier je suis retourné au lac du héron à Villeneuve d'Ascq, qui est de nouveau ouvert Je suis un amoureux du lac et j'ai retrouvé mes chers arbres qui sont magnifiques et majestueux pour certains. ET tous ces petits oiseaux, et les plus gros comme les canards qui, lorsqu'ils s'envolent à plusieurs font un tintamarre d'enfer, comme une véritable escadrille. Il y a aussi les petits feuillages tout au long des chemins sur les côtés et ailleurs, splendides. J'ai fait une marche d'1 heure 15 minutes, avec cadence de 5/2 6/2, pendant 35 minutes. J'ai alterné respiration ventrale, et respiration avec les poumons, puis j'ai essayé pour voir, de faire les deux en même temps, c'est possible mais plus crevant, pour moi en tous cas. Personnellement, j'inspire par le nez et j'expire par la bouche. Sinon, je pratique la respiration ventrale le matin au réveil dans le plumard, tout en me relaxant au maximum. Sinon aujourd'hui, une bonne séance d'1 heure 30 minutes avec l'arbre toujours à 10 minutes, les marches, la tortue, la vague, cou, épaules, lombaires, jambes, étirements et relaxation, en musique et grosse hydratation, et comme un arbre j'étais encré au sol les pieds nus. Bonne soirée à tous et prenez soin de vous.
Christophe
12/05/2020 16:14:23
.... et coucou à Steph, croisons les doigts en effet. Challenge, continuer de vivre bien, de cultiver notre vitalité, confiné, déconfiné, ou entre les deux...
Christophe
12/05/2020 16:12:01
Merci pour le partage d'expérience Jean-François, Zone Poème: http://zonepoeme.com/2-revolution/
Christophe
12/05/2020 16:10:01
Bonjour à tous ! Yvon et Isabelle, en effet, vous le découvrez, être pieds nus (ou au plus près) change radicalement les sensations, notamment dans la pratique. Cela peut demander un temps d'adaptation, mais (sauf problème de santé ou de morphologie spécifique) ce sera pour le mieux. Yvons le dit bien, les chaussures "bloquent" quelque chose. Elles le font en relayant, en remplaçant une partie de l'activité du pied. Malheureusement, c'est la fondation, et tout le corps s'érige sur cette fondation. On parle peu de cet aspect dans les arts chinois pour des raisons extrèmement simples: nos pratiques viennent originellement de Chine, et plutôt du nord. La pratique se fait essentiellement en extérieur. Donc en effet, les chaussures s'imposent pour se protéger, notamment du froid. Mais on remarque parallèllement la grande sophistication des méthodes d'entraînement des pieds et des jambes (postures, marches, exercices sur poteaux, briques etc...).
Steph
12/05/2020 11:04:07
Un petit coucou à tous pour souhaiter une agréable semaine de nouveau challenge: celui du déconfinement. On croise les doigts...
Laude JF
12/05/2020 01:00:30
Bonsoir tout le monde, je voulais juste partager avec vous une expérience que j'ai vécue ce soir ; j'ai participé à une performance collective à distance, intitulée "Révolution", proposée entre autres par la troupe Zone Poème : il s'agissait de prendre, en relais, pendant une demi heure la position statique de notre choix, Grand Place à Lille ; j'en ai profité pour prendre la position de l'arbre...chouette moment... mêlant ainsi en quelque sorte Qi Gong et art collectif... bonne nuit. JFL
first prev 1 2 3 4 5 ... next last
STAGE été 2020 - Télécharger le programme - Préinscriptions obligatoires !
Félicitations !

Stéphanie SKRZYPCZAK

Michel-Yves GRAUWIN

pour leur 1er degré de

Qigong méthode Karenza

Vign_certif_MY_et_Steph
CHINE automne 2020

RENSEIGNEMENTS & INCRIPTIONS

Dès maintenant

Télécharger le descriptif (indicatif, des modifications sont en cours) juste en dessous !

 

Vign_Baduanjin_a_Wudang
 
Chine_2020.pdf (1,37 Mo)
 
Avec le PASS-SENIOR, accédez à tous les cours de Karenza59
Cours seniors + cours club

>    Qigong

>    Qigong Seniors

>    Taichi


Vign_pass-seniors
Créer un site avec WebSelf